your shopping cart

  1. No products in the cart.

Laura, mille et une couleurs végétales

Dès l’Antiquité, l’Homme a cherché à se distinguer par la coloration de ses vêtements. C’est vers la terre et les minéraux qu’il s’est tourné, avant de découvrir les colorants extraits du monde végétal. Ce savoir-faire ancestral s’est perfectionné au fil des époques et des civilisations. Malheureusement, il aura fallu aux Hommes moins d’un siècle pour remplacer les teintures végétales par des substances chimiques et toxiques dans le but de favoriser la production industrielle. C’est pour lutter contre cela que Laura travaille sans relâche. Faire revenir la teinture végétale au premier plan : tel est son crédo. On vous laisse découvrir le portrait d’une chouette fille engagée !

Bonjour Laura, Quel est ton métier ?

Bonjour, je travaille avec les professionnels du secteur textile : créateurs, marques et même teinturiers. Nous les aidons à sourcer des matières éthiques et entièrement naturelles. Depuis début 2017, nous avons également développé un service de confection éthique. Notre objectif est de démocratiser la teinture végétale en collaborant avec des professionnels qui souhaitent développer des collections respectueuses de l’environnement et des Hommes.

 

Comment l’idée de t’intéresser à la teinture végétale t’est elle venue ?

Je vivais en Inde, à Calcutta et je culpabilisais de plus en plus à l’idée de jeter les eaux usées et colorées après le lavage de mes vêtements. Avec Mayank, mon associé, nous avons voyagé à la recherche de fournisseurs plus éthiques et c’est comme cela que nous avons découvert la teinture végétale.

Peux-tu nous parler un peu plus des couleurs ? Comment les obtenir ? A partir de quelles plantes ?

Il y a des milliers de plantes tinctoriales dans la nature, certaines ont de meilleures tenues que d’autres et les nuances de couleurs peuvent varier d’un pays à l’autre, d’une plante à l’autre et bien sûr d’une recette à une autre.

La teinture végétale est un mélange de biologie, de chimie et de cuisine, une fois que l’on tombe dedans on ne plus en sortir, c’est un monde passionnant.

Un label pour tes tissus, primordial ?

Il n’y a à ce jour aucun label certifiant les teintures végétales. Nous pouvons obtenir la certification GOTS pour rassurer mais celle-ci certifie des teintures synthétiques qui bien que moins dangereuses restent synthétiques.

De plus, les certifications sont très coûteuses et les petites unités de production avec qui nous travaillons n’ont pas les moyens de payer chaque année ce type de certification.

Aujourd’hui, prouver son éthique coûte cher, c’est l’inverse qui devrait être la norme. Les entreprises qui ne respectent pas des procédés de fabrication écologiques ou éthiques devraient être celles qui payent à mon sens.

Notre certification : la transparence et la communication. Tout ce que nous avons appris et continuons d’apprendre, nous essayons de le transmettre.

 

Une information que tu voudrais apporter à nos lecteurs ?

Les plus belles couleurs sont celles de la nature.


About the Author : BalzacBazaar


0 Comment